J’ai testé le Helpx dans une ferme en Irlande

by emmamrc
helpx ferme irlande

Partir à l’aventure et sortir de ma zone de confort. Ces termes font partie de la longue liste d’objectifs que je me suis fixés pour mon année de césure. C’est donc (je l’avoue) sur un coup de tête que j’ai décidé de partir faire du Helpx en Irlande durant un mois dans une ferme (accrochez-vous bien) en plein mois de décembre. Cette expérience de volontariat fût pour moi aussi difficile qu’enrichissante.

Qu’est ce que le Helpx ?

Helpx Exchange (Helpx) repose sur un principe simple. En tant que voyageur vous travaillez quelques heures par jour (4 à 6h). En échange, l’hôte vous offre les repas et un logement.

helpx.net comme workaway est un site internet qui met en relation des fermes, des auberges de jeunesse, des hôtels ou bien des particuliers avec des volontaires pour une durée allant de quelques jours à plusieurs mois. Vous pourrez avoir accès aux offres et contacter les hôtes en souscrivant au site pour 20 euros. L’inscription est ensuite valable pour une durée de deux ans.

Pourquoi avoir choisi de faire du Helpx en Irlande ?

Pour ma première expérience de Helpx, j’ai choisi l’Irlande car je souhaitais visiter ce pays depuis un moment. Mais à part cela, ce voyage était pour moi le meilleur moyen de perfectionner mon anglais, rencontrer les locaux, découvrir leur culture et leur mode de vie tout en me sentant utile. C’était également un bon moyen pour partir rapidement et sans me prendre la tête. Étant donné que l’Irlande fait partie de l’Europe, je n’avais pas besoin de de faire les nombreuses formalités demandé par les autres pays étrangers (visa, assurance, pvt…).

 

helpx irlande

 

Quelle est la meilleure période pour partir faire du Helpx en Irlande ?

Pour ma part, je suis partie au mois de décembre mais je vous déconseille d’y aller durant cette saison. J’ai passé la majorité de mes journées à travailler dehors, sous la pluie, dans le froid et je vous avoue qu’à ce moment la, je regrettais d’être partie à cette période de l’année. En tout cas, j’ai le mérite d’avoir relevé l’un de mes objectifs : celui de sortir de ma zone de confort. Vous l’aurez donc compris, si vous souhaitez profiter pleinement de votre expérience, je vous conseille de faire du Helpx en Irlande plutôt vers les mois de mai à octobre. Après, tout dépend de vos missions de Helpx. Si vous travaillez en intérieur alors peu importe la période et la météo, foncez !

Pour quelle durée ?

Vous pouvez aussi bien rester 1 semaine que plusieurs mois. La décision appartient à l’hôte qui vous reçoit. Certains n’acceptent pas les volontariats inférieurs à deux semaines tandis que d’autres n’acceptent pas les séjours supérieurs à un mois. Personnellement, le mois passé dans la ferme m’a suffi. Cela m’a laissé temps de tisser des liens avec la famille et de m’adapter aux tâches demandées. Néanmoins, si vous souhaitez vraiment progresser en anglais un mois n’est clairement pas suffisant.

Comment se déroule une journée type ?

Je travaillais dans la ferme 6 heures par jour, 5 jours sur 7.

Ma journée commençait à 9h. J’avais pour principales missions de nourrir les animaux, nettoyer les box des chevaux ou encore planter des buissons. Ensuite, je partais manger à 13 heures en compagnie de la famille puis je rentrais terminer ma pause dans le mobile home (endroit ou j’étais logé). Puis, à 15 heures, je retournais travailler. L’après-midi, j’avais pour mission de garder le bébé de l’hôte pendant 2 heures. Enfin, ma journée se terminait à 17 heures et je rejoignais la famille généralement aux alentours de 17h30-18h pour le dîner (ce qui est tôt je vous l’accorde, j’ai moi-même était très surprise au départ). Le soir, pour bien terminer la journée je regardais la série Desperate Housewives en compagnie d’Ellen, la deuxième Helpx.

Comment s’est déroulé mon expérience ?

Cette expérience a été au départ très difficile pour moi. Je me retrouvais dans un environnement complètement différent du mien et dans un pays dont je ne maîtrisais pas très bien la langue. Au départ, j’avais beaucoup de mal à m’exprimer et je me sentais très seule. Mais au fur et à mesure du volontariat, je me suis sentie plus à l’aise et j’ai pu communiquer davantage avec la famille qui m’accueillait.

Quant au travail, comme évoqué précédemment, je n’ai vraiment pas choisi la bonne période. Le travail en extérieur, dans la boue, sous la pluie et au froid n’a pas tous les jours étaient une grande partie de plaisir. Pour être honnête, je n’ai pas aimé les longues matinées à planter des buissons.

Néanmoins, j’ai vraiment aimé la partie entretien et soin des animaux (moutons, agneau, alpaga, poule, chèvre..), ainsi que les moments de partage avec la famille. Ils m’ont beaucoup appris sur la culture irlandaise et je les remercie. Ils ont également été très pédagogue en m’apprenant chaque jour du nouveau vocabulaire anglais.

 

helpx irlande

.

Comment s’habiller pour travailler dans une ferme irlandaise ?

C’est LE point essentiel à ne pas négliger. Ne faites pas la même erreur que moi. J’étais loin d’avoir choisi la bonne tenue lorsque je suis arrivée à la ferme. J’avais emporté des affaires de sport et des baskets de running. Je ne pensais pas me retrouver avec de la boue de la tête aux pieds. Mais heureusement, j’ai pu emprunter à la famille l’équipement nécessaire pour le séjour.

Alors, voici la liste des choses à prendre dans votre valise pour un séjour à la ferme au mois de décembre :

Si vous n’avez envie de vous équiper avant de partir, pas de panique ! Dans la ferme, il y aura toujours ce qu’il faut, et les hôtes pourront vous dépanner.

Combien ça coute ?

Mon séjour ne ma quasiment rien couté. Bien évidemment j’ai dû payer mon billet d’avion et mon billet de bus pour me rendre à la ferme. En revanche, l’hôte prend en charge votre hébergement ainsi que l’ensemble de votre nourriture. Néanmoins, si vous souhaitez manger davantage ou acheter des gâteaux par exemple, c’est à vos frais.

h2 Quels sont les formalités pour les européens ?

Pour partir en Irlande si vous êtes européens, il vous suffit simplement de vous munir de votre pièce d’identité. Si vous prévoyez de rester plus de 3 mois, vous devrez vous inscrire auprès des autorités de l’immigration et demander une carte de séjour.

Quels sont les avantages tirés de cette expérience ?

Ce séjour m’a permis de sortir de ma zone de confort, de faire des rencontres, d’être totalement dépaysé et de découvrir un univers qui n’était pas le mien (entre le monde du digital et la ferme il y a un monde). Je me suis sentie plus débrouillarde, j’ai pu découvrir le mode de vie des Irlandais et progresser en anglais, ce qui est non négligeable quand on souhaite évoluer dans le domaine de la communication. Et enfin en grande épicurienne que je suis j’ai extrêmement bien mangé (rire) et j’ai adoré leur cuisine. J’espère vivre encore de nombreuses expériences comme celle-ci.

Mes conseils pour ceux ou celles qui souhaitent se lancer

  • Ne cherchez pas un hôte au dernier moment. Les meilleures places partent toujours en premier.
  • Si c’est votre première expérience : optez pour une ferme avec plusieurs helpers. C’est toujours beaucoup plus sympa d’avoir de la compagnie.
  • Renseignez-vous sur les conditions météorologiques. Si la majorité de vos missions s’effectuent en extérieur et que vous souhaitez partir au mois de janvier, je vous conseille de passer votre chemin.
  • N’arrivez pas les mains vides. Apportez si vous le pouvez, une spécialité de chez vous ou une petite attention. Cela vous permettra de d’entamer votre séjour dans les meilleures conditions.

Vous pouvez lire aussi : Visiter Rome en 3 jours

You may also like

2 comments

Much Photos Watch 6 mars 2022 - 17h30

How is the COVID situation over there?

Reply
Hoana 8 mars 2022 - 2h49

I don’t know the current situation, my trip was in December 🙂

Reply

Leave a Comment